MADAGASCAR : Le nouveau terminal d’Antananarivo enfin inauguré

À Madagascar, le nouveau terminal international de l'aéroport de la capitale, Antananarivo, ouvre enfin ses portes. Une ouverture qui marque la fin du bras de fer entre le consortium français Ravinala Airports et l'État malgache.

21
VUES
-821
PARTAGES

LIRE AUSSI

En effet, le consortium formé par les groupes Meridiam, Aéroport de Paris, Bouygues et Colas, avait obtenu en 2016, sous la présidence de Hery Rajaonarimampianina, une concession de 28 ans pour la gestion et le développement des aéroports de la capitale et de Nosy Be. Il y était aussi inclus la construction d’un nouveau terminal pour Antananarivo.

« Durant ces derniers mois, il y a eu beaucoup de réunions que nous avons menées pour que la nation ne soit pas pénalisée. Même si les dirigeants passent, ils doivent veiller à l’intérêt des Malgaches et des entreprises nationales », a lancé le président Andry Rajoelina, lors de la signature de l’avenant au contrat, au palais présidentiel. Le président n’a pas assisté à l’inauguration.

« Je remercie le président qui a participé et présidé à ces discussions que nous avons eues pour, justement, rétablir cette confiance et ce partenariat entre nos sociétés Ravinala et la République de Madagascar », a déclaré Thierry Déau, fondateur et PDG de Meridiam, principal actionnaire de Ravinala Airports (45%), lors de cette signature. Pour le consortium français, qui a investi 220 millions d’euros dans ce projet, l’exploitation du site, cinq ans après la pose de la première pierre, est un soulagement.

De nombreuses concessions

Dans un communiqué, publié jeudi 16 décembre, Meridiam évoque « un accord inédit et gagnant-gagnant ». Mais Ravinala Airports a dû consentir à la révision de plusieurs points du contrat en faveur de la partie malgache. Les redevances fixes que Ravinala doit payer vont augmenter. Ajoutées aux autres taxes, elles rapporteront près de 400 millions d’euros aux caisses de l’État. Une partie des dettes de la compagnie nationale Air Madagascar doit être abandonné et les droits de stationnements des avions de cette dernière sont baissés de 50%. Initialement exclu, l’État malgache entre aussi au conseil d’administration du consortium et se voit accorder deux sièges.

Dans la même Catégorie

Article Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAMEROON MOBILE 2020

Le Cameroun célèbre les 20ans de la téléphonie mobile

CNPS: Vous ne serez jamais seul !

ARTICLES ARCHIVES

Currently Playing

COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2022